NHDC

Actualités

Hasinah Haulkhory pourra enfin s’occuper de sa fille dans de meilleures conditions

19 août, 2021

Hasinah Haulkhory pourra enfin s’occuper de sa fille dans de meilleures conditions

Hasinah Haulkhory, mère célibataire, qui vivait dans des conditions précaires, avec sa fille handicapée dans une chambre, qu’elle partageait avec sa mère et ses deux frères à la Résidence Briqueterie à St-Croix, pourra en offrir un peu de confort à la petite Kaira. Cette dernière, âgée de 4 ans, a été de victime de complications de santé à la suite d’une opération au cœur. Depuis, la petite Kaira souffre de plusieurs handicaps. Elle est aveugle, muette et ne marche pas. Elle passe sa journée alitée et doit être accompagnée en permanence.

Face à la détresse de Hasinah, 23 ans, et Kaira, la NHDC, après enquête sociale, a aidé la jeune mère célibataire à compléter les procédures nécessaires pour aspirer à une maison sociale. Leur cas a ensuite été traité comme un « hardship case », ce qui a permis à Hasinah Haulkhorry, de bénéficier un logement à Résidence Alizée à Petite Julie. Celle-ci a reçu les clés de sa nouvelle maison des mains du Premier ministre adjoint, ministre du Logement et de l’Aménagement du territoire et ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo, le 18 août dernier.

Le Premier ministre adjoint a remercié l’ONG Caritas et Drwa ene lakaz, le personnel de la NHDC ainsi que toutes les personnes qui ont aidé pour que Hasinah puisse réunir la somme nécessaire pour pouvoir effectuer le dépôt de Rs 72,000. C’est le père de Hasinah, Ali Haulkhory, qui s’est engagé à s’acquitter des mensualités.

 A noter que la seule source de revenu de cette mère célibataire est la pension de Kaira. « A la suite des complications de santé de Kaira, j’ai dû arrêter de travailler car elle doit être assistée en permanence. Avec son handicap, cela devenait de plus en plus difficile de partager la même chambre que ma mère et mes frères. Je suis contente d’avoir enfin une maison où ma fille pourra vivre dans de meilleures conditions. Je remercie la NHDC, le Premier ministre adjoint, les ONGs ainsi que toutes les personnes qui ont entendu nos cris de détresse », s’est réjouie Hasinah.